MILLIONS Online Satellite: 10 x $10,300 Gtd. $1050 buy-in : Débute dans

6 Heures
52 Minutes
49 Secondes
Jouez maintenant
Close

Poker School

Raise or Call - What's Your Next Move? - Learn To Read The Game

Suivre peut sembler être l'option la plus sûre, mais souvent, il est préférable de relancer. Nous allons ici vous expliquer pourquoi, et aborder les thèmes suivants :

S'engager à gagner

Une bonne règle pratique à suivre : si ce n'est pas suffisant pour une relance, ce n'est pas suffisant pour un suivi. Donc, si vous avez la meilleure main, vous devez relancer pour gagner de la valeur. Si ce n'est pas le cas, couchez-vous (à moins que la cote ne soit assez bonne pour vous permettre d'envisager une meilleure main).

Si vous êtes en late position, vous vous trouverez peut-être dans une partie où les joueurs se couchent et suivent la grosse blind sans avoir l'air d'en avoir vraiment envie. En étant le relanceur ou le premier joueur à miser, vous pouvez récolter ces pots et ajoutez les jetons à votre tas existant.

D'une manière ou d'une autre, la relance peut potentiellement rapporter beaucoup, contrairement au suivi.

Exemple de main #1

  • Cash game complet à 0,25 $/0,50 $
  • Votre position : milieu
  • Votre main : 9♣ 9♦
  • Action jusqu'à vous : les joueurs se sont couchés

Avec deux 9, vous n'avez pas la meilleure main qui soit, mais si vous relancez ici, vos perspectives vont s'améliorer parce que :

  • Tout le monde pourrait se coucher et vous prendrez les blinds
  • Il se peut que d'autres joueurs vous suivent, que vous misiez en continu et que vous preniez le pot au flop.
  • Vous pourriez flopper un set et remporter un gros pot contre un adversaire qui a une overpair

Bien sûr, d'autres joueurs pourraient vous suivre et vous pourriez manquez le flop, mais qui le saura ? Comme vous avez relancé avant le flop, vous avez rendu les autres joueurs nerveux. Donc, à moins que le flop ne soit pas envisageable, vous pouvez toujours miser, en ayant de bonnes chances d'amener les autres joueurs à se coucher. Vous n'auriez pas pu le faire si vous aviez suivi.

Pourquoi il est mieux de jouer au poker agressivement

La phrase "checker au relanceur" est très vraie à bien des égards. Les joueurs qui ont suivi avant le flop ont tendance à checker le relanceur avant le flop. Si cela vous arrive dans une situation à 1 contre 1, une mise astucieuse d'une valeur comprise entre les deux tiers et les trois quarts du pot devrait régler ça, quelles que soient vos cartes.

Les gens manquent le flop les deux tiers du temps, donc, s'ils voient le joueur qui a relancé avant le flop relancer à nouveau, ils recevront le message et se coucheront. Restez simplement conscient que, si vous avez manqué le flop et que vous avez plusieurs adversaires, les choses peuvent devenir compliquées.

Morale de l'histoire : relancer avant le flop vous donne le contrôle et vous devez miser en continu presque à chaque fois que vous êtes face à un unique adversaire.

Exemple de main #2

  • Cash game six max à 0,25 $/0,50 $
  • Votre position : bouton
  • Votre main : J♦ 10♦
  • Action jusqu'à vous : deux joueurs se sont couchés, le joueur en cut-off relance la grosse blind

Ici, il est préférable de relancer pour diverses raisons :

  • Vous pouvez charger les blinds (qui sont hors de position pour le reste de la main), ce qui est le meilleur moyen de voir le flop
  • Le fait que le cut-off ait suivi la gross blind veut probablement dire qu'il a une main marginale avec laquelle il aimerait voir un flop de valeur peu élevée. Décevez-le en relançant

Quelqu'un vous suit ? Pas de problème. En misant en continu sur n'importe quel flop, vous gagnerez assez de temps pour le rendre intéressant. Simplement, ne valorisez pas les joueurs qui ont relancé la grosse blind et qui sont hors de la main. Il serait à peu près bon de relancer de 2,50 $ au total.

Comment tirer plus d'argent d'un nombre réduit de pots

L'astuce ici n'est pas de jouer plus de mains, mais d'être plus sélectif, et quand vous jouez, d'y aller franchement. Ce style est appelé serré-agressif et vous donnera plus de crédit pour une bonne main, même si vous bluffez.

Exemple de main #3

  • Cash game six max à 0,25 $/0,50 $
  • Votre position : under the gun
  • Votre main : J-J
  • Action jusqu'à vous : vous êtes le premier à jouer

Vous devez ouvrir la relance avec une somme égale à quatre fois la grosse blind environ 95% du temps. Dans cet exemple, as-reine-4 ont été tirés au flop. Vous devez miser pour représenter l'as.

Oui, le tableau est un peu effrayant, mais si vous checkez, vous ferez comprendre à votre adversaire que vous n'avez pas l'as, et à un moment ou à un autre, il vous obligera à vous coucher.

Si votre opposant suit, pas de panique : la mise en continu est si fréquente que sa main n'a problablement rien de spécial. Donc, à moins que le tournant n'aggrave les choses (si c'est un roi, une reine ou un 10 dans ce cas précis), il vous suffit de continuer. En montrant que vous êtes fort tout du long, il y a des chances que vous obligiez vos adversaires à se coucher, ce qui n'arriverait jamais si vous aviez suivi au départ.

Exemple de main #4

  • Complet à 0,25 $/0,50 $
  • Votre position : cut-off
  • Votre main : 10-10
  • Action : certains joueurs se couchent pour détourner le joueur qui relance de 2 $

Ici, vous pourriez faire un flat-call. Mais vous serez dans une bien meilleure position si vous sur-relancez, parce que la réaction de votre adversaire va vous donner des informations sur les cartes qu'il a en main. Disons que vous relancez de 7 $ et que votre adversaire sur-relance de n'importe quelle mise comprise entre 20 $ et 30 $ (une sur-relance raisonnable). Si vous avez tous les deux 50 $ de jetons, nous savons désormais que a) il ne va pas se coucher (il a déjà mis environ 50% de ses jetons dans le pot) et que b) vous êtes probablement loin derrière, ou au mieu face à as-roi.

Ici, vous pouvez donc vous coucher avec la certitude que vous avez probablement perdu le minimum (si les cartes du flop avaient été supérieures à 9, vous auriez tout perdu).

Si votre adversaire se couche, c'est évidemment très bien. Mais s'il suit, que cela nous apprend-t'il ? Qu'il est probable que sa main lui plaît et qu'il veut voir le flop, sans que celui-ci suscite chez lui un réel enthousiasme. Donc, s'il manque le flop, il est très probable qu'il se couchera par la suite.